hhh

Edgar Morin, dans MAIF MAG octobre 2020

 

On lui pose la question : "Comment convertir notre stupeur en pensées et en actions ?" Il dit :

"Ceux qui ont cette énergie doivent le transmettre. Ces idées restent certes minoritaires et incomprises, mais, un jour, les conditions seront favorables  et elles pourront se répandre. si l'on ne peut pas être maître de ces conditions, on peut tout de même y contribuer. En attendant, il faut témoigner. [...] On n'est pas les maîtres du futur, mais il faut prendre parti et continuer à oeuvrer pour que la balance penche du côté des forces de la vie, de la coopération, de la solidarité."