La Lettre de l'AGSAS n°69

 

 

 

VIE DE L' AGSAS

 

 

Trésors de la revue

Connaissez-vous les trésors de la revue de l'AGSAS, JE est un autre 

30 numéros entre 1994 et 2020, plus de 500 articles, des dizaines d'auteurs : on y trouve aussi bien des textes de nature théorique que des récits d'acteurs de terrain, des courtes "vignettes" sur un enfant dont on parle en Soutien au Soutien, des témoignages d'animateurs de groupe, etc.

C'est aussi l'histoire de l'AGSAS qui se lit à travers ces trois décennies. Comptes-rendus des premières journées de travail devenues ensuite colloques, apparition des ateliers de philosophie, persistance de certains thèmes, disparition d'autres.

Des surprises vous attendent : par exemple, que se cache-t-il derrière le titre "Y'a du bruit dans ma maison" ? (n° 11) ou, bien sûr, le slam de Tolten lors du colloque 2015 (n° 26).

Vous trouverez sur le site, dans un seul fichier, les titres de tous les articles et leurs auteurs, et les indications pour y faire une recherche, pour l'instant limitée, mais peut-être parviendrons-nous petit à petit à enrichir ce fichier de mots-clés pour une recherche plus précise. 

Faire une recherche dans les numéros de la revue

 

Ici, un texte de Jacques Pain récemment décédé :  

"De la violence en maternelle aux lieux de parole pour tous âges", paru dans le n° 9. C'est une manière de lui rendre hommage.

 

 


"La loi de la vie, c'est la loi du changement"

Nouveau comité de rédaction pour le N° 31 de la Revue

"En 2020, une fois le numéro 30 de JE est un autre composé et envoyé aux adhérents, Jeanne Moll et Marie- Jo Rancon nous ont donné les clefs de leur atelier de fabrication. Leur temps était venu de passer le relais. Pour chacune et chacun, il y a un temps pour tout. On le sait : la loi de la vie, c’est la loi du changement."...

Lisez la suite du texte de Martine Lacour, ici !

 

 


Les métiers de la relation : L'éthique en actes

C'est le thème du colloque AGSAS 2021 à Paris, les samedi 2 et dimanche 3 octobre 2021.

Intervenants pressentis (à confirmer) :

Mireille Cifali, Bruno Robbes, Jean-Pierre Durif-Varembont, Philippe Meirieu...

Toutes les informations actualisées sur le site !

 

 


Le séminaire au temps de la pandémie

Tout le monde s'accorde à dire que se réunir par écran interposé n'est pas du tout la même chose que d'être ensemble

L'année est particulière pour les participants aux séminaires. En novembre et janvier, les contraintes sanitaires ne permettaient pas de se réunir comme prévu.

Le CA de l'AGSAS considère que le séminaire tel qu'il est conçu "en présence" n'est pas transposable "à distance".

Il a alors proposé à ceux qui le souhaitaient de partager seulement deux moments d'échanges et de co-réflexion (via la plateforme Zoom) aux dates prévues. Cela s'est fait principalement dans le cadre des groupes de Soutien au Soutien qui fonctionnent lors des séminaires. 

Tout le monde s'accorde à dire que se réunir par écran interposé n'est pas du tout la même chose que d'être ensemble, au sein d'un groupe "incarné" par le cercle des chaises, comme nous le faisons habituellement, et pour certaines personnes, c'est trop difficile à vivre. Cela l'est moins pour d'autres. 

Une réflexion sur ces rencontres à distance, lors du séminaire ou dans les groupes de Soutien au Soutien qui fonctionnent au long de l'année, est engagée, vous en trouverez trace dans le prochain numéro de la revue JE est un autre (avril 2021).

Nous rappelons que l'adhésion inclut la revue mais qu'il est également possible de se procurer les anciens comme les nouveaux numéros.

 

 


Ateliers Psycho-Lévine

L’atelier Psycho-Lévine est un dispositif d’apparence simple. Toutefois,  il s’enracine dans une conception fondamentale de la place de l’élève et de la relation. L’animateur doit l'avoir profondément intégrée pour que les élèves se sentent en sécurité et engagent leur pensée au cours de l’atelier.

Ainsi, il est primordial de recevoir une formation pour comprendre les enjeux et les valeurs qui sous-tendent ce dispositif, bien différent d’un simple outil.

Quelques éléments-clés de la formation

Des témoignages à l'issue d'une formation.

Les ateliers Psycho-Lévine.

 

 


 L'AGSAS associée à une formation de formateurs au niveau national

 Coopérer avec les parents dans le contexte actuel 

C'est l'intitulé de la formation organisée les 18 et 19 janvier 2021 à l'Institut Français de l'Éducation (ifé). Que devient la relation entre les parents et les enseignants quand le confinement ferme les écoles et que les enfants doivent faire leur travail d'école à la maison ?

L'AGSAS a été sollicitée, avec d'autres partenaires associatifs, pour intervenir dans cette formation. 

Reportage audio d'Anne-Marie Mathey et Rose Join-Lambert

 

 


Institut Contemporain de l'Enfance

Un projet auquel pourrait participer l'AGSAS

"[...] la bientraitance des divers professionnels est un axe important de ma vision de la pédopsychiatrie et elle se trouvera évidement au cœur de l’action de l’Institut Contemporain de l’Enfance à la fondation duquel je travaille énergiquement. Espace pour penser le soin psychique chez les bébés, les enfants et les adolescents, cet Institut vise à mettre en synergie des activités d’enseignement, de formation et de recherche en référence clairement affichée à la psychanalyse, à la psychopathologie et à la pédagogie. Il va de soi que l’AGSAS pourrait en être un partenaire précieux."

Ce sont les paroles du pédopsychiatre et psychanalyste Bernard Golse qui travaille à la fondation d'un Institut Contemporain de l'Enfance dont l'objectif est de proposer des parcours de formation non seulement pour les professionnels (médecins, psychologues) mais pour toutes les personnes qui sont en lien avec les bébés, les enfants et les adolescents. 

Lors de son intervention au colloque de l'AGSAS 2020, il a fait un parallèle très fort entre le Soutien au Soutien "entre pédagogie et psychanalyse"  et l'accompagnement des professionnels de la toute petite enfance tel qu'il est mis en oeuvre suivant les intuitions de la pédiatre Emmi Pikler. Celle-ci a fondé en 1946 à Budapest un institut au carrefour des courants de pensée pédiatrique, psychanalytique et pédagogique, pour accueillir les jeunes enfants rescapés de la guerre. 

 

Dans le prochain numéro de la revue JE est un autre (avril 2021), texte complet de l'intervention de Bernard Golse au colloque 2020 de l'AGSAS : "Ce que le bébé nous apprend du soin du soin. À la maison, à la crèche, à l’école et ailleurs …"

 

 


Le Soutien au soutien : on en parle...

... dans le journal Libération, un article du 11 février 2021 titre  "Du soutien en ligne pour garder le moral". Retrouvez l'article, ici.

 

Vous pouvez aussi entendre ce que Bernard Golse dit de l'AGSAS, dans sa conférence

du 3 février 2021 pour l'académie de Paris,  ("Les dépressions de l'enfant en âge scolaire. Quel impact de la pandémie ?" c'est à 26mn25 environ).

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_2193449/03-fevrier-2021-bernard-golse

 

 


On joue ensemble...pendant la pandémie

Le dispositif "On joue ensemble", lieu de rencontres privilégié entre parents et enfants, entre parents, entre parents et professionnels et entre professionnels, a su s'adapter à la situation.

Maryse Charmet nous explique comment



 

ACTIONS AVEC LES PARTENAIRES

 

 

CEP Enfance : Une grande marche à l'automne pour défendre la cause des enfants

Sabine Gessain, membre du CA, prend le relais de Marie-France Jallageas pour représenter l'AGSAS aux assemblées générales du CEPE (Construire Ensemble la Politique de l'Enfance), elle rend compte ici de la réflexion qui s'y mène.

 

Les alertes émises depuis plusieurs années maintenant concernant la politique de l'enfance sont hélas encore de mise. L'AG du 5 décembre dernier a souligné l'écart de plus en plus cuisant entre les discours officiels et les pratiques de terrain.

Le CEPE insiste sur l'importance de ne pas "saucissonner"  l'enfance et de préserver une continuité de la naissance à l'âge adulte tout comme la volonté de maintenir une mobilisation soutenante auprès des acteurs de terrain et de l'enfant "sujet".

La logique de marché semble désormais l'emporter dans les secteurs d’activité de l’éducation, du social, du médical, de la psychiatrie, de la justice, de la protection de l’enfance et cela a des répercussions sur les enfants.

D'autre part, la centralisation de la prise de décisions se heurte à la mise en pratique des décisions au niveau des territoires créant ainsi de grandes disparités locales entre ceux-ci.

Les inquiétudes s'accroissent face à l'augmentation de la pauvreté, du tout sécuritaire, du démantèlement des institutions publiques.

Pour répondre à toutes ces attaques, le CEPE appelle ses membres à organiser "une grande marche pour la cause des enfants" à l'automne prochain et également à écrire un court texte reprenant ses exigences pour la cause des enfants.

 

Retrouvez ici l'alerte rédigée par l'AGSAS. Dans la prochaine lettre, nous ferons état de la contribution que l'AGSAS aura apportée.

 

 


Droits de l'enfant en période de pandémie

Maryse Métra a participé à la visioconférence de L'OMEP-France du 25 novembre 2020.

Retrouvez l'intégralité des textes des interventions, ici.

 

 


Collectif RASED

Le Collectif rend compte de l'audience au ministère le 25 novembre 2020 et réagit à l'injonction faite aux RASED concernant les fonctions de remplacement.

Rendez-vous sur le site de l'AGSAS pour prendre connaissance des deux communiqués

du 13 janvier 2021 !

 

 


Congrès FNAREN : du 26 au 29 mai 2021 à Blois

Du fil des histoires... au fil de soi , c'est le thème du 35ème congrès de la FNAREN.

Maryse Métra interviendra dans un atelier et l'AGSAS tiendra une table de presse.

Découvrez le programme complet du congrès.

 

 

 

 


Congrès AGEEM : du 4 au 6 juillet 2021 à Épernay

Pour les 100 ans de l'association,

Et cent ans après...

L'école change,

changeons l'école

Découvrez le  guide de réflexion pédagogique en lien avec le congrès ainsi qu'un guide artistique permettant de s'investir dans le domaine des arts visuels.



 

À DÉCOUVRIR

 

 

Espaces de parole à l'école

Quels enjeux, quelles pratiques ?

C'est avec un grand plaisir que nous annonçons la parution du livre collectif auquel a participé Jeanne Moll.

Dans cet ouvrage, dirigé par Christophe Marsollier, vous pourrez découvrir le texte de Jeanne, intitulé "Exprimer et partager ses émotions à l'école. Espaces de parole et enjeux."

C’est le texte de la conférence donnée lors du séminaire national organisé par la DGESCO sur le thème Enseignement moral et civique : pratiques professionnelles et inscription dans le parcours citoyen les 8 et 9 mars 2017 à Brive-la-Gaillarde.

Pour vous le procurer, c'est ici.

 

 


Maryse Métra nous présente deux livres complémentaires et très contrastés

pour aborder le thème des migrations de population avec les enfants.


Migrants

Migrants écrit par Eduard Altarriba, éd Bang Mon Monde. 2020

Le sujet de l’immigration n’est pas facile à appréhender, mais Eduard Altarriba a réussi à simplifier suffisamment pour que les enfants (et même les adultes !) puissent appréhender la complexité du sujet. Tout y est abordé : des origines de l’Homme nomade aux migrations légales et illégales actuelles, mais également les causes et les conséquences de ces déplacements de population. 

Des fiches claires et illustrées sur une double page ont pour titre : L'humanité s'est toujours déplacée ; à quoi correspondent les frontières ; les colonisations européennes ; les principales routes migratoires ; pourquoi les gens émigrent ; fuir la guerre ; les réfugiés ; certaines personnes n'aiment pas que des immigrés viennent dans leur pays... et deux dossiers en fin d’ouvrage explorent plus précisément les crises migratoires actuelles en Méditerranée et aux Etats-Unis.
Une citation de Voltaire introduit le livre « Tous les êtres pensants sont différents et tous se ressemblent au fond par le don de la pensée et des désirs » (Micromégas. Contes philosophiques)

 


Réfugiés

Réfugiés, écrit par Ilan Brenman et illustré par Guilherme Karsten. Éd Versant Sud. 2019

Livre très différent du précédent, mais complémentaire me semble-t-il. C'est un album sans texte qui, sur chaque double page, traverse les époques et les pays pour nous montrer des familles en fuite. L'histoire commence en Égypte ancienne, avec la déesse Maât qui représentait la vérité, la justice et l'équilibre, symbolisée par un collier que nous voyons changer de propriétaire de page en page à nos jours. À travers le temps, c’est toujours la même histoire, celle de familles qui doivent abandonner leur foyer pour aller recommencer une autre vie, ailleurs... Depuis la nuit des temps, les hommes migrent. Parfois par choix, parfois contraints et forcés. Cet album ouvre à de nombreux échanges avec les enfants, entre enfants.

 


 

Printemps des Poètes

Rappel de Maryse Métra : 

Le Printemps des Poètes 23ème édition invite, cette année, à repenser le désir.

 

 


Et maintenant, qu'allons nous faire ?

Suite aux périodes difficiles voire traumatisantes que connaissent en 2020 le système scolaire et l'ensemble de ses acteurs, l'OCCE demande à  l'AGSAS : "Maintenant que faisons-nous ?"

Réponse dans le dernier numéro de la revue Animation et Éducation, à découvrir sur le site de l'OCCE.

 

 



NOS ÉCRITS

 

 

Tambour battant

 Martine Lacour nous offre un poème qui donne à penser dans ce contexte de pandémie.

A découvrir ici.

 



"Agora", Huile sur toile 

Philippe Martineau

 

"Synergy", Lac Wanaka, Nouvelle Zélande

Land Art par Martin Hills et Philippa Jones

 

"Danse de la Terre", dessin

Rachid Koraïchi



POUR ADHÉRER

 

Les adhésions à l'AGSAS fonctionnent par année scolaire. Pour les adhérents qui n'ont pas encore renouvelé leur adhésion, c'est le moment de le faire.

L'AGSAS n'a pas d'autres ressources que ces adhésions, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous êtes en accord avec nos valeurs et nos actions. Merci !

Télécharger le bulletin d'adhésion



Vous avez pris connaissance de la nouvelle forme de la Lettre de l’AGSAS.

Donnez-nous votre avis en cliquant ici, ce qui nous permettra de l’améliorer…